top of page
Rechercher
  • Jean-François Hoerlé

Comment relever les défis du printemps 2024 ?

Dernière mise à jour : 4 avr.

Agir pour ne pas subir.

Le printemps est UNE SAISON DETERMINANTE POUR LES VENTES sur les marchés des espaces verts et du jardin. En quelques mois se réalise la très grande majorité des ventes de matériels et d’outils.

Un printemps “raté”: trop tardif, trop sec, trop pluvieux, trop froid,... c'est la crainte de tous les acteurs des espaces verts.



Les conditions climatiques au cœur des préoccupations

La dépendance à la météo et donc la surexposition aux conséquences du réchauffement climatique sont le destin des entreprises du monde agricole et des espaces verts. 

La proximité avec la Nature, c’est à la fois la beauté, la force de ces professions, mais c’est aussi leur plus grande vulnérabilité.

Le destin d'une saison de ventes est étroitement lié aux conditions météo.



Des crises en série 

Comme si le climat ne suffisait pas, à l’image des autres secteurs économiques, le marché des espaces verts est impacté par l'empilement infernal des crises économiques et politiques : guerres, inflation, concurrence déloyale, explosion des prix de l'énergie et des matières premières, chute d’activité dans le BTP…

Après l'euphorie post covid qui a permis à la plupart des entreprises du secteur de réaliser de belles ventes, 2022 et 2023 ont subi un net ralentissement.

Celui-ci se manifeste aujourd'hui par des stocks importants de matériels chez de nombreux distributeurs, conséquence directe de la réduction des investissements des utilisateurs professionnels et privés.



Comment réagir face aux difficultés ?

Garder son sang froid

Face aux difficultés, beaucoup (trop) d’entreprises se mettent en mode survie et sacrifient leur budget communication, celui qui leur paraît le plus simple à réduire sans trop de conséquences pour leur activité.

C'est une erreur. 

Quand les clients se font plus rares, quand il faut les convaincre d’investir, c'est là que la communication doit être la plus active.

Même si comparaison n'est pas raison, quelle que soit la situation économique, bonne ou mauvaise, les plus grandes marques continuent de communiquer.


Et pour cause, la communication d'aujourd'hui, c'est la semence pour récolter les ventes de demain.

Une situation favorable n’est pas une garantie de lendemains qui chantent, et de même, une situation difficile n’est pas une condamnation à l’échec.



Agir pour ne pas subir

Fidélisez vos clients et gagnez en de nouveaux…

Aidez vos distributeurs à écouler leur stock, motivez les acheteurs avec vos nouveautés et les atouts de vos produits, remplissez l’agenda de vos commerciaux avec les demandes de démonstration, nourrissez les en prospects.

Au mieux vous sauverez votre saison et au pire vous préparerez les conditions pour le rebond qui suit toujours les crises.



… avec comme boussole l’exigence de la maîtrise des coûts !

Mais la nécessité de continuer à communiquer ne signifie bien sûr pas à n’importe quel prix, d’autant plus en période délicate.

La combinaison gagnante pour une optimisation des investissements en général et marketing en particulier, c’est : la maîtrise des coûts + le choix de solutions simples et efficaces + des conditions de paiement souples.



Donner la priorité à la récolte de prospects

De la prospection digitale à la démonstration chez le client.

A SAVOIR : Un acheteur public réalise seul 60 à 80% de son parcours d’achat sur le web.

S’appuyant sur 26 ans d’expérience dans l’univers des espaces verts et du jardin, JFH CONSEILS vous propose des solutions marketing pensées pour réussir votre campagne printanière.

Celles-ci sont basées sur des stratégies multicanales : efficaces, rapides à mettre en œuvre et au budget maîtrisé.

Elles tiennent compte des particularités de chacune de vos cibles: distributeurs, professionnels des espaces verts, particuliers,...

Et s'appuient sur des BDD dédiées.



Les sources d'optimisme :

les 4 raisons d'espérer un printemps réussi :

  • une toujours possible météo printanière propice à l’épanouissement des végétaux, 

  • la fréquentation et le dynamisme du salon Paysalia 2023 marqueur du marché des espaces verts,

  • des stratégies et des outils marketing puissants, rapides à mettre en œuvre et à évaluer,

  • et surtout la confiance en vos atouts et capacités.



16 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page